Les différents tests réalisés lors du diagnostic gaz

Le test d’étanchéité apparente

Vérifier que l’installation est alimenté en gaz, qu’il y a présence d’un compteur en fonctionnement non bloqué. 

  • S’assurer que tout les appareils ne sont pas en fonctionnement, que les veilleuses soient éteintes, que tous les robinets de commande d’appareil (RCA) sont ouverts.

On relève deux valeurs compteur à 10 minutes d’intervalles et on compare :

  • Si les valeurs sont identiques, l’installation est étanche 
  • Si les valeurs différent, l’installation présente forcément un défaut d’étanchéité, ce qui doit générer un Danger Grave Imminents (DGI) qui peut être total ou partiel suivant la localisation de la fuite.

On fait alors un nouvel essai RCA fermé pour déterminé justement ou se situe la fuite. 

Si il y a absence de compteur (installations GPL ou compteur bloqué) on vérifie les raccords accessible à l’aide d’un produit moussant.

Organe de coupure et organe de coupure supplémentaire  

Il est obligatoire d’avoir d’une part un robinet de coupure générale du bâtiment en pied de bâtiment et d’autre part, pour chaque logement un robinet de coupure logement. 

Le second organe de coupure doit se situer au plus à un demi palier du logement considéré. 

Les essais 

Appareil de cuisson

Tenue de flamme uniquement sur les appareils de cuisson. La flamme ne doit pas être jaune, charbonner ou décoller partiellement.

La mesure de débit gaz de l’appareil concerne les CENR (Chauffe Eau Non Raccordé) et les appareils de type B raccordés

On doit en présence de l’un de ces appareils réaliser la mesure de débit réel et calculer le débit théorique en relevant la puissance utile de l’appareil sur la plaque signalétique et la convertir en L/mn. 

En l’absence des informations nécessaires le test ne peut pas être réalisé, l’absence de ce contrôle sera alors notifié sur le rapport du diagnostic. 

La mesure du débit réel s’effectue en vérifiant que tout les appareils sont éteints. 

  • Allumer l’appareil pendant 3 minutes
  • Couper l’appareil et relever l’index du compteur
  • Rallumer l’appareil au max pendant 2 minutes puis l’éteindre et relever à nouveau l’index du compteur 
  • L’index sera divisé par deux pour le ramener en mn 
  • On applique ensuite la formule : DR-DT / DTx100 = …..%   

(DR = Débit Réel ; DT = Débit Théorique) 

Si le débit réel est inférieur au débit nominal (+10%), le réglage de l’appareil est acceptable. 

Mesure de rejet CO concernant les CENR et type B

  • Aérer la pièce pendant quelques minutes. Puis refermer toutes les portes et fenêtres.

L’essai consiste à tester chaque appareil un à un. Personne ne doit être présent dans le local.

  • Faire préchauffer l’appareil durant trois minutes dans un local, les autres appareils de combustion doivent être à l’arrêt et les appareils d’extraction mécanique type hotte sont aussi à l’arrêt 
  • La mesure se fait à 50cm en avant de l’appareil, à hauteur des yeux, pendant 30 secondes.

La valeur obtenue est indiqué sur le rapport. 

S’il y a un taux supérieur à 20 ppm, L’appareil doit être condamné.

Call Now Button