la nouvelle norme NF P 45-500 qui encadre le diagnostic gaz

Que la gestation aura été longue. Sa parution était régulièrement annoncée depuis maintenant deux années, la nouvelle norme NF P 45-500 qui encadre le diagnostic gaz des habitations est enfin sortie. Pas d’inflation de points de contrôle, il s’agit essentiellement d’un toilettage destiné à harmoniser le diagnostic avec la réglementation gaz modifiée par l’arrêté du 23 février 2018.

Interviewé en début d’année, le BNG (Bureau de normalisation du gaz) retenait trois évolutions majeures par rapport à la version précédente de 2013.

Diagnostic gaz

Kits PLT

L’évolution figurait déjà dans un projet d’amendement à la norme, retoqué en 2019. Largement démocratisés depuis deux décennies, les kits PLT apparaissent désormais dans les installations de plus de quinze ans. La norme les considère à présent comme des éléments de tuyauterie fixe.

Certificat de conformité de modèle 2 

Ce certificat est délivré par le chauffagiste lors d’un remplacement de chaudière. L’opérateur de diagnostic devra s’assurer de sa présence, sans nécessairement l’annexer le certificat au rapport.

Harmonisation des libellés

On parle essentiellement d’évolutions sémantiques qui ne modifient en rien la mission sur le terrain: par exemple, on ne dit plus RCA (robinet de commande d’appareil), mais plutôt OCA (Organe de coupure d’appareil). Un gros travail a ainsi été fourni pour harmoniser la norme avec l’arrêté du 23 février 2018 modifié et prendre en considération le CCH AFG 2016-01 le référentiel publié par l’AFG (Association française du gaz).

Demandez votre devis